Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Livret IV : Races Jouables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Livret IV : Races Jouables le Sam 2 Avr - 10:09

Mémoire du Monde

avatar
Maître du jeu

Les Célestes



Serviteurs de Dieu, ils sont à l’antipode des êtres de l'Enfer. Créatures de l'astral, ils n'ont ni besoin de manger, de boire ou dormir. D'une infinie beauté, ils comprennent le langage des bêtes et leur parler ressemble au chant des oiseaux. Divisés en trois groupes distincts, ces êtres obéissent à des règles strictes.

Les Archanges



Bras armés du seigneur, les archanges se partagent en deux sous-groupes : les Majeurs (porteurs des Vertus) et les Mineurs. Alors que les premiers jouissent d'une puissance infinie, les seconds ne sont pas à sous-estimer : ils maîtrisent l’astral, l'art martial et les éléments comme leurs condisciples majeurs, à un degré moindre. Les uns, comme les autres commandent toutes les créatures dotées de conscience, les animaux de sang chaud, froid et les insectes. Immuables dans l'Eternel, ces Éminences contrôlent le Royaume Céleste en tenant les rôles les plus importants. C'est ainsi qu'ils se portent garants du Paradis et de la voie du Bien. Quasi infaillibles, autant craint que redoutées par les forces du mal, ces entités n'obéissent qu'à deux autorités : le Père fondateur ou leur Régent, Michaël.




Les Tourmenteurs



Le corps couvert d'embrun du mal, ces anciennes créatures célestes sont la hantise des archanges, ils sont à l'antipode de ce qu'ils devraient êtres. Ils représentent le pôle négatif du Paradis. Si jadis, ils se montraient bons et généreux, ils s'amusent maintenant des pleurs des hommes qu'ils parasitent. Joueurs, ils aiment transformer les rêves des mortels en cauchemar ou donner vie à "leur fantôme". Ainsi est donc leur pouvoir, altéré par une terrible maladie. Car rien ne peut les ramener à leur ancienne nature, ils perdirent leur ancien pouvoir de guérison.





Les Elevés



Ces soldats de Dieu étaient jadis des hommes qui marquèrent le monde par leur grandeur ou des âmes qui brillèrent au moment de leur mort. Dans leur renaissance, ils gagnèrent éternité, ailes, pouvoirs. Mais, ils perdirent en liberté. Capable d'interagir dans la sphère du temps, ils maîtrisent les éléments et la nature. En mesure de calmer corps, esprit et coeur, ces anciens mortels sont les seuls qui peuvent comprendre leurs anciens pairs. C'est pourquoi, certains d'entre eux sont envoyés en mission sur Terre pour le salut de leur âme, pour les conduire sur le chemin du bien, au détriment de son opposé, le mal.










Dernière édition par Mémoire du Monde le Mar 3 Jan - 20:01, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://deliquescence.actifforum.com

2 Re: Livret IV : Races Jouables le Mar 3 Jan - 19:58

Mémoire du Monde

avatar
Maître du jeu

Les Infernaux



Créatures les plus infâmes que le monde ait engendrées, ils représentent les cauchemars des hommes et la répulsion des Cieux. Condamnées à vivre dans l’ignominie de l'Enfer, ces entités haineuses n'ont de cesse de vouloir s'échapper.


Les Incarnats



Connues pour être les premières créatures à avoir chu en Enfer, elles provoquent douleur, souffrance et larme. Dépouillés de toute compassion et bonté, ces neuf piliers des Vices répandent sang et mort sur le Royaume d'en Bas. Cauchemars vivants des Hommes et des Cieux, ces êtres à la puissance infinie sont le pendant maléfique des archanges, par leur pouvoir et leur mentalité. Par ce fait, la basse extraction les redoute et les évite au maximum, de crainte de subir de biens fâcheuses situations. Mais dans l'ombre, tous l'ignore, à part eux-même : ils sont esclaves de leur pêché et ne peuvent aller contre.  




Les Anges Déchus



Jadis, ces êtres possédaient un plumage immaculé et servaient le bien, sans concession aucune. Il avait une foi indéfectible pour le Seigneur. Mais, un jour, ils éprouvèrent du doute envers Dieu, fit don d'un savoir interdit aux mortels ou tombèrent juste amoureux d'une femme et ils subirent le pire châtiment pour une créature céleste : la déchéance. Ils virent leur grâce retirée et leurs si somptueuses ailes, brûler dans leur chute. Fou de douleur, ils devinrent des créatures de l'Enfer. C'est dans un état de souffrance qu'ils firent un pacte de sang avec Lucifer. Grâce à l'Orgueil, découvrirent de nouveaux dons, mais surtout, de nouveaux buts.




Les Damnés



Créatures créées par les mains de Belphégor ou ancien homme, ces êtres agissaient comme bon leur semble jusqu'à la création du grand jeu et le conseil suprême des damnés. Maintenant, ces engeances, fort composite, ne peuvent aller comme ils le souhaitent sur Terre au risque de subir de lourdes représailles. Ils attendent donc l'apocalypse pour semer enfin le chaos dans le monde mortel. La naissance des cavaliers de l'apocalypse rapproche leur rêve. Dans l’expectative de pouvoir faire trembler les mortels, la majorité d'entre se complaisent en Enfer, à la chasse au pouvoir alors qu'une minorité défie le conseil en allant à la surface, sur Terre, engorgeant les légendes des hommes.







Voir le profil de l'utilisateur http://deliquescence.actifforum.com

3 Re: Livret IV : Races Jouables le Mer 4 Jan - 11:22

Mémoire du Monde

avatar
Maître du jeu

Les Mortels



Nommés ainsi à tort par les Célestes autant que les Infernaux, ce mot regroupe à la fois les Humanaes, les Mageias, les Ecorchés, et les Créatures Alchimiques.


Les Humanaes



Pas une goutte de magie ne coule dans leur veine. Ces hommes, femmes, enfants, ne possèdent pas non plus un don venu du « Ciel ». Tous, autant qu'ils sont, ils sont comme vous, comme nous, occupés à vivre pleinement leur vie, à subir l'esclavage ou la cruelle misère ou simplement faire partie d'un ordre secret. Alors qu'une grande majorité d'entre eux sont insouciants des trames invisibles du monde, les autres, en minorité, ont décidé de lutter contre les monstres qui peuplent les légendes ou au contraire, on fait choix de les servir et ce, dans un but de se rapprocher de l'éternité dont ils aspirent tant.





Les Mageias



Par le biais des créatures immortelles, célestes ou infernales, apparurent dans l'histoire des hommes des êtres dotés de magisme. Qu'ils soient élémentalistes, nécromanciens, naturalistes, alchimistes ou chaotistes, ces hommes et femmes jouissent de savoirs immenses et d'une durée de vie plus longue. De tout l'espèce humaine, ils sont les plus dangereux car ils font appel à des forces si puissantes qu'ils peuvent contrer les immortels ou les contrôler. Les célestes et les infernaux les redoutent et espèrent que ces êtres finissent par disparaître. Contraints à suivre les règles du Grand Jeu, ils doivent dissimuler leur véritable nature à leurs semblables dénués de toute arcane.





Les Ecorchés



Jadis, ils faisaient partie des êtres non dotés d'essence magique ou de bénédiction. Mais tout changea, du jour au lendemain. Dans leur plus grande infortune, ils attirèrent sur eux l'intérêt d'un tourmenteur. Ce céleste altéré se mit à parasiter leur corps, volant ainsi leur libre arbitre. Dès lors, ils subirent une atroce épreuve, être pantin de leur propre corps alors que cette entité angélique trompait ami, famille, proche. Incapable de pouvoir les prévenir, ils n'étaient plus que témoins de leur existence. Lorsque l'entité altérée les a délivré, une partie d'eux fut arrachée. Ils y gagnèrent la capacité de voir les auras, une longévité plus longue, des réflexes accrus.




Les Créatures alchimiques



Considérés comme des monstres par leur pair, ces hommes, femmes ou enfants ne possèdent aujourd'hui plus qu'une demie humanité.  Leur essence, leur être et leur corps furent altérés par des alchimistes fous, voulant découvrir les secrets de l'immortalité. Vendus à lui ou enlevé dans la rue, ils lui servirent de cobaye. Souillés dans leur intégrité physique et morale, ils doivent vivre une existence de paria et cacher leur tare. Aucun remède n'existe pour leur rendre tout ce qu'ils ont perdu. S'ils gagnèrent un pouvoir, des dons, et l'insensibilité aux maladies, ils perdirent beaucoup : leur longévité, leur statut, le droit de déambuler le soleil levé.






Voir le profil de l'utilisateur http://deliquescence.actifforum.com

4 Re: Livret IV : Races Jouables le Mer 4 Jan - 15:39

Mémoire du Monde

avatar
Maître du jeu

Les Sang Mêlés



Ces êtres particuliers sont le fruit de deux races différentes. Héritant de leur parent immortel, ils acquièrent en héritage leur puissance et dons.


Les Elohims



Les Elohims sont les enfants d'un ange noir et d'une humaine, consentante. Ils naissent après une période d'incubation plus basse que la moyenne : cinq mois de grossesse. Leur naissance provoque une fois sur trois la mort de leur génitrice, obligeant leur père à trouver une autre famille d'accueil qui élèvera son rejeton. Pendant vingt cinq années consécutives, ils penseront être un mortel lambda. Puis, viendra brutalement la vérité : l'ange déchu qui a engrossé leur mère leur avouera tout. Après quelque échanges, l'immortel s'en ira, laissant sceptique son enfant. C'est dans la nuit de leur anniversaire que les obscurs dons des Elohims s'éveilleront.





Les Nephalims



Au nombre de quatre, ils sont les crains et révérés Cavaliers de l'Apocalypse. Fruits d'une unique union entre Lucifer et Gabrielle, incarnés dans des humains prévus pour la procréation, ils ont tous vécu dans des familles mortelles. Toute leur enfance, ils vécurent séparés, comme s'il leur manquait quelque chose. C'est à l'âge adulte qu'ils se retrouvèrent afin de jouir à une totale intégrité. Réunis, ils se choisirent comme lieu de villégiature un palais à Rome, sur une falaise au bord de la mer. Dans l'expectative, ces êtres attendent le jour du jugement dernier, sous la surveillance constante d'un archange mineur et d'un archi diable.




Les Nephilims



Enfant d'un ange gardien et d'une mortelle, ils sont la preuve vivante que ces êtres angéliques peuvent aimer, au risque de subir la pire des condamnation : la déchéance. Ignorant de leur véritable nature, ils grandissent sans l'appui de leur géniteur. Celui-ci ne veux hélas, plus jamais voir son rejeton, cause de sa souffrance. A l'antipode des Elohims, ces êtres, nés après huit mois de grossesses sont tournés vers le bien et dispense leur bonté aux mortels. Ils continuent de poursuivre leur droit chemin même en comprenant qui ils sont, au jour de leur vingt cinquième anniversaire.







Voir le profil de l'utilisateur http://deliquescence.actifforum.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum